117e numéro

Votre journal en téléchargement ici

Morand. Seul le nom d’un pont nous rappelle l’architecte du XVIIIe siècle. L’ancien cours Morand, l’ancienne place Morand ont disparu, remplacés par Roosevelt et Liautey. Peut-être est-ce son soutien au roi Louis XVI qui valut à Morand et l’échafaud et l’absence de mémoire. Pourtant nous lui devons les plans réguliers des Brotteaux, les longues artères et les places de ce nouveau quartier. Les Ficelle de février et mars nous retracent les grandes lignes d’un parcours souvent difficile à une époque riche en évènements.
Après avoir levé les yeux sur les façades lyonnaises du centre ville et leurs cariatides, il est évident de s’arrêter sur les abatjours et lambrequins, ces spécificités lyonnaises où la profusion et l’inventivité ornementale sont un véritable patrimoine.
Et comme cerise sur le gâteau, nous découvrons la passionnante histoire de la Compagnie des voituriers du Rhône au XIXe siècle.
Bonne lecture

Author: LaFicelle

Share This Post On

2 Comments

    • Bonjour,
      Merci pour votre intérêt !
      il n’existe pas d’abonnement.La ficelle est un journal gratuit que vous retrouvez chez vos commerçants de quartier ou ici, en téléchargement

      Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *