D’une colline à l’autre

Balade de printemps d’une colline à l’autre

n°2 rue Saint-GeorgesLa beauté des sites vous invite à vous munir d’un appareil photo ou d’un carnet de croquis -durée environ 3h

Le parcours proposé descend la colline de la Croix-Rousse pour monter celle de Fourvière.

Jardin des plantes, place Sathonay, passerelle saint-Vincent, Saint-Paul, chemin de Montauban,  esplanade Fourvière, théâtres romains, montée du Gourguillon, Saint-Georges, métro Bellecour

Quelques rencontres :

impasse Turquet (2)Ses feuilles sont bilobées, ses fruits sentent les vomissures mais ses vertus sont nombreuses. Qui est-il ? On le trouve au Parc Sutter.

La courbe de la Saône, les reflets des maisons ocres du quartier Saint-Vincent, le clocher de Saint- Bruno, la vue sur la colline de la Croix-Rousse font, de ce milieu de passerelle, un des attraits de la balade.

Du pied de la colline de Fourvière jusqu’au sommet, c’est Lugdunum entre ses remparts naturels. Les celtes occupèrent le site,  les romains y construisirent leurs villas,  leurs forums,  leurs théâtres dans la ville haute,  puis laisseront la place aux résidences des riches marchands et banquiers italiens dans la ville basse, c’est le « vieux Lyon » de la Renaissance.

L’église Saint-Paul et ses modillons sculptés, sa porte du XIIe, son tambour octogonal carolingien sont à contempler à l’ombre des paulownias en fleurs.

Une remarquable architecture de Georges Adilon. La créativité du  XXe siècle est au bout du chemin de Montauban. Volumes, matériaux, espace …à ne pas manquer.

Author: LaFicelle

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *