Les dangers de la rue

Savez vous que si,

  • vous avez une automobile
  • vous ne possédez ni garage ni parking privé
  • vous partez plus d’1 jour sans utiliser votre véhicule

vous êtes en infraction?

Témoignage :

« C’est le 17 janvier 2014. Je pars pour quelques jours. Je décide d’utiliser les transports en commun et je laisse ma voiture dans la rue, n’ayant pas de garage. Avant de partir j’ai vérifié les bonnes conditions de stationnement. Mes vignettes de stationnement résident sont à jour, je ne gêne personne, je suis dans une place matérialisée à cet effet, et j’ai pris le soin de ne pas garer mon véhicule devant une entrée d’immeuble pour éviter une interdiction due à un déménagement. Je pars l’esprit tranquille.

À mon retour, c’est la surprise. Plus de voiture! Volée? Fourrière? Non, ça n’est pas possible! Et bien si, ça l’est. Contravention, enlèvement du véhicule et prix de la pension. Une facture difficile à digérer, et un sentiment très fort d’injustice.

Il s’avère que pendant mon absence la Ville de Lyon a pris le 15 janvier un arrêté déclarant le stationnement interdit et gênant sur la partie de la rue sur laquelle est stationné ce véhicule à partir du 20 janvier. Aucune information n’a été communiquée aux riverains et la voiture est embarquée le 20. Or tout le monde sait que des travaux de ce type ne sont pas décidés une semaine à l’avance, les travaux étant planifiés depuis longtemps. Pourquoi la mairie n’a-t-elle pas informé les habitants du quartier par un panneau ou tout autre moyens, au moins 8 jours à l’avance. J’interroge la mairie. La réponse est tranchante : 

«  Je vous précise que le Règlement Général de la Circulation impose un passage tous les jours, afin de vérifier une éventuelle modification de la signalisation ou de la situation de votre véhicule » signé « le Directeur Général Adjoint de la Délégation Générale Au Service au Public et à la Sécurité – Direction de la Régulation Urbaine »

J’ai essayé de joindre le signataire de la lettre, pour avoir des éclaircissements mais l’auteur du courrier n’a pas voulu répondre »

Il est donc interdit de quitter notre domicile plus d’un jour.

Essayons donc de comprendre les conséquences d’un tel règlement : si nous possédons un véhicule automobile et si nous ne disposons pas d’un lieu de parking privé, nous risquons à chaque absence de plus d’un jour une mise en fourrière de notre véhicule avec les conséquences financières que cela implique.

À qui profite cette règle ?

  • À ceux qui rêvent de constituer des quartiers à population homogène et à écarter de leur quartier ou de leur ville ceux qui n’ont pas les moyens ?
  • À équilibrer le budget de la mairie en récupérant coûte que coûte l’argent du contribuable?
  • À ceux qui par ce biais pourraient contraindre ceux qui n’ont pas les moyens de s’offrir un garage ou un parking, de renoncer à acquérir un véhicule?

On s’interroge

Author: LaFicelle

Share This Post On

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *